Axe contemplatif

Dans notre société où la méditation suscite un intérêt considérable, de nombreuses études sont menées sur les effets et corrélats neurophysiologiques des pratiques méditatives, et ont notamment montré l'efficience thérapeutique des méthodes de Mindfulness.

Mais très peu d'études sont menées sur l'expérience vécue de la méditation, et sur les processus internes qui expliquent ses effets positifs. Ce que vit le méditant, instant après instant, aux différents stades de sa pratique, reste presque invisible dans les sciences contemplatives actuelles. Une investigation micro-phénoménologique  méticuleuse pourrait préciser la connaissance des "micro-gestes" mobilisés aux différentes étapes de la pratique méditative. Elle pourrait aider les pratiquants à affiner ces gestes, les enseignants de méditation à les susciter de manière plus pertinente chez leurs étudiants, les chercheurs à aiguiser leur compréhension des processus d'émergence et de résorption des pensées, émotions, perceptions et du "sentiment de soi", et les thérapeutes à comprendre l'effet libérateur de la pratique méditative.